Archive pour la Catégorie 'Brandon Roy'

Playoffs 2009: Portland a su réagir grâce à la grosse performance de Brandon Roy

roy1.jpg

Cette fois-ci, ni Shane Battier, ni Ron Artest, n’ont réussi à stopper Brandoy Roy. Il était, comme ses coéquipiers, déterminés à faire oublier la défaite embarrassante du 1er match. Et ils l’ont fait de belle manière.

Brandoy Roy a marqué 42 points avec un pourcentage au Shoot de 55%, dont un 3 points décisif à 2 min de la fin du match. Il a égalisé le record du nombre de points marqués sous le maillot des Blazers lors d’un match de Playoffs (record détenu par Clyde Drexler).

Son coéquipier Lamarcus Aldridge a aussi fait un match énorme (27 points et 12 rebonds). Ils ont su être présents lors du 4ème quart temps pour arracher cette victoire (107-103).

Les deux prochaines rencontres auront lieu à Houston; l’occasion pour les Rockets de prendre une sérieuse avance sur cette série.

Brandon Roy et Ben Gordon nommés joueurs de la semaine

roy.jpg

Pour la dernière semaine de la saison régulière, les ailiers Brandon Roy de Portland et Ben Gordon de Chicago ont été les meilleurs joueurs de la semaine qui s’est achevée le 12 avril.

A l’Ouest, c’est Brandon Roy qui a été au dessus du lot. Il a permis aux Trail Blazers de remporter toutes leurs 4 rencontres de la semaine, dont une victoire à San Antonio, et une autre chez eux contre les 1ers de la conférence Ouest (Lakers).

Roy a eu une moyenne de plus de 22 points et 5 assists sur la semaine, et grâce à lui, Portland est actuellement 3ème ex aequo à l’Ouest avec 52 victoires et 28 défaites. La dernière fois que cette équipe a atteint les 52 victoires, c’était il y a 10 ans.

 

bengordon.jpg

A l’Est, c’est Ben Gordon qui a été à l’honneur. Il a eu plus de 26 points de moyenne durant cette semaine, dont un 39 points contre les Charlotte Bobcats samedi. Les Bulls ont gagné 3 de leurs 4 rencontres de la semaine, et sont remontés à la 6 ème place au classement.

Depuis que les Bulls ont été remodelés, ils jouent de mieux en mieux, et surtout possèdent de nombreuses options en attaque (John Salmon, Kirk Hinrich, Brad Miller…), ce qui a peut être un peu déchargé Ben Gordon, qui se libère de plus en plus.

Portland: La seule équipe qui peut déjouer tous les pronostics lors des Playoffs

trailblazers.jpg

Et ils l’ont encore démontré hier soir, en s’imposant à San Antonio 95-83. Les Portland Trail Blazers deviennent ainsi 3ème ex aequo avec San Antonio et Houston, avec exactement les mêmes pourcentages de victoires. Un seul faux pas des ces deux équipes, avant les playoffs, permettra à Portland de s’installer en 3ème position.

Menés par le talentueux et discret Brandon Roy (22,9 points et 5 assists cette saison), qui ne cesse de monter en puissance au fil des saisons, les Blazers regorgent de jeunes talents (Lamarcus Aldridge, Travis Outlaw, Rudy Fernandez, Nicolas Batum, Greg Oden, Jerryd bayless….).

Il est clair que les Blazers misent sur l’avenir, et seront au point dans les 2 prochaines années. Mais d’ici là, ils se font plaisir, car n’ayant rien à perdre; et justement c’est ce qui fait leur force, car ils pallient facilement leur manque d’expérience par leurs qualités athlétiques (comme les Hawks contre Boston l’année dernière).

 

Lourde défaite des Lakers contre Portland 111-94

nb.jpg

Eh oui! Toute bonne équipe à une bête noire, et pour les Lakers qui sont toujours 1ers, c’est l’équipe de Portland. Los Angeles arrive à battre portland mais uniquement au Staples Center. Depuis 2005, ils n’ont pas gagné à Portland, et ce n’était pas pour hier soir non plus.

Les Blazers ont dominé les Lakers athlétiquement, et techniquement. Brandon Roy (27 points), Travis Outlaw (22), et le français Nicolas Batum (en photo) ont tous contribué à défaire la meilleure équipe de la NBA en ce moment. Même Kobe n’a pas eu de réponse; il a été victime d’une bonne défense de Nicolas Batum et de Travis Outlaw.

L’événement du match fut la faute flagrante de Trevor Ariza sur Rudy Fernandez dans le 3ème quart temps. Ce dernier a été évacué sur une civière directement à l’hôpital; et d’après les premières analyses, tout va bien pour lui.

Brandoy Roy: 22 points et 10 interceptions lors de la victoire de Portland sur Washington

brandonroy.jpg

Encore un autre match énorme de cet excellent joueur.C’est vrai que depuis son retour de blessure (le 10 janvier dernier), il est un peu limite au niveau du shoot, mais il se rattrape largement en défense, en passes et en interceptions.

Hier soir il a fait un double-double (22 points, 10 interceptions) et a aidé ses coéquipiers à battre facilement Washington  100 à 87. Le seul joueur capable d’aligner ce genre de stats est Chris Paul,qui a une excellente vision de jeu, et est tout le temps dans la trajectoire du ballon.  Brandon Ray a aussi montré cette autre facette de son jeu hier soir, et a égalé le record de la franchise de Portland ( Clyde Drexler) avec le nombre le plus élevé d’interceptions dans un match.

A noter aussi un autre bon match du rookie  Greg Oden avec 18 points et 14 rebonds; 5 jours après son record de carrière 25 points et 15 rebonds contre les Bucks de Milwaukee. De bon augure pour les playoffs.




Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64