Archive pour la Catégorie 'Chicago Bulls'

Playoffs 2009: Boston se qualifie enfin pour le 2ème tour

house.jpg 

Les Celtics ont évité l’humiliation chez eux, en remportant ce 7ème match contre les Bulls 109 à 99. Ils passent de justesse ce 1er tour, comme l’année dernière contre les Hawks.

Mais les Bulls n’ont pas démérité; ils se sont battus jusqu’au bout, poussant les champions en titre à leurs limites. Ben Gordon a encore eu un match énorme. Il a fini meilleur marqueur avec 33 points avec un 15 sur 15 aux lancers francs.

Par contre, si les Celtics ont gagné, c’est grâce à la contribution de leurs remplaçants, à l’image de Eddie House qui, sur 5 tentatives au shoot, a eu 100% de réussite. Il a mis 16 points dont 4 tirs à trois points décisifs.

Les Celtics ne vont pas se réjouir longtemps, car dès ce lundi, ils doivent affronter les Orlando Magics de Dwignt Howard.

Playoffs 2009:Les Bulls forcent un 7ème match après 3 prolongations

jn.jpg

Ces deux équipes ont déjà marqué l’histoire en battant le record du nombre de prolongations lors d’une série de playoffs (7 pour l’instant). Et hier ce fut le summum, en matière d’intensité et de suspens.

Par deux fois (1ère et 2ème prolongation), les Celtics qui étaient menés de 3 points, ont réussi à égaliser et forcer une autre prolongation grâce à Ray Allen. Il a été excellent hier soir en battant son record de points en playoffs (51 points).

Mais cette fois ci, c’est John Salmons (35 points et 6 rebonds), Derrick Rose (28 points, 8 rebonds et 7 assists) et Brad Miller (23 points et 10 rebonds) qui ont porté les Bulls vers cette petite mais importante victoire de 1 pt (128-127).

Notons que c’est défensivement que le match s’est décidé. A 30 secondes de la fin, Joakim Noah (9 points et 15 rebonds) intercepte une passe de Paul Pierce et va tout seul au panier; quelques secondes plus tard D-Rose contre le tir de Rajon Rondo.

Prochain et dernier match de la série: ce samedi à Boston.

Playoffs 2009: Deux prolongations auront été nécessaires pour les Bulls pour égaliser à 2 partout

rose1.jpg

Les Bulls ont eu besoin de plus de 3h30 de jeu pour venir à bout des Celtics. Et il aura fallu une grosse défense de John Salmons (qui a contré le tir décisif de Paul Pierce) dans les dernières secondes pour arracher la victoire 121-118.

A quelques secondes du temps réglementaire, Ray Allen égalise, en mettant un tir à trois points. Les Celtics envoient alors le match aux prolongations, et devancent de 3 points les Bulls.

Alors qu’ils restaient que 4 secondes dans la 1ère prolongation, Ben Gordon en force une 2ème avec un 3 point sur la tête de Paul Pierce. Et cette fois-ci, ils n’ont pas laisser passer cette 2ème chance et se sont imposés de justesse.

Derrick Rose a été la pièce maitresse des Bulls avec 23 points, 11 rebonds et 9 assists; mais 7 joueurs chez les Bulls ont marqué plus de 12 points, alors que chez les C’s, c’est Ray Allen (28 points), Paul Pierce (29 points) et Rajon Rondo (25 points) qui ont porté leur équipe.

La 5ème rencontre aura lieu chez les Celtics, qui n’ont plus droit à l’erreur.

Playoffs 2009: Les Celtics prennent l’avantage à Chicago (2-1)

rr.jpg

Hier soir à Chicago, les Champions en titre ont montré un autre visage que lors des deux précédentes rencontres à Boston. Ils ont remporté le 3ème match de la série de 21 points d’écart (107-86), mettant ainsi la pression sur les Bulls pour le 4ème match dimanche prochain.

Dès le 1er quart temps, Boston menait déjà de 11 points; ils sont repartis aux vestiaires avec un écart de 22 points. En 2ème mi temps, ils ont juste géré leur avance, s’appuyant sur un Paul Pierce qui a retrouvé son efficacité (24 points avec 60% de réussite au tir).

Mais l’homme du match est le meneur Rajon Rondo, qui, malgré une cheville douloureuse a pris l’avantage sur le rookie Derrick Rose (9points). En plus de ses 11 rebonds et 6 assists, RR a mis 20 points, finissant 2ème meilleur marqueur du match.

Les Boston Celtics semblent avoir trouvé leur rythme dans ces playoffs, et les Bulls doivent rapidement réagir dimanche, s’ils veulent gagner cette série.

Derrick Rose nommé meilleur rookie de la saison 2008-2009

dr1.jpg

Là non plu, il ne s’agissait pas d’une surprise. Derrick Rose qui est l’un des acteurs majeurs de la bonne saison des Bulls de Chicago, s’est adapté sans problème à la NBA. Il a reçu 574 points lors du vote, devant O.J Mayo des Memphis Grizzles qui n’en a reçu que 127.

Parmi les rookies, il est le 2ème meilleur scoreur après O.J Mayo avec 16,8 points par match, et le 1er en nombre de passes décisives (6,3 assits par match). Rappelons aussi que c’est grâce à ses 36 points et 11 asssits que Chicago a pu remporter le 1er match de la série à Boston.

Rose devient ainsi le 3ème joueur de Chicago à remporter ce trophée, après Elton Brand et Michael Jordan.

Playoffs 2009: Les Champions en titre n’ont pas pu arrêter Derrick Rose et les Bulls

dr.jpg 

Eh oui; les Bulls l’ont fait. Ils ont réussi à gagner contre les Celtics, à Boston. On se doutait bien que sans Kevin Garnett, ça allait être compliqué pour les Champions en titre, mais pas à ce point. Même si la série se termine au meilleur des 7 victoires, les Bulls ont pris l’avantage car ils auront 3 rencontres à disputer à domicile.

L’homme du match est le rookie Derrick Rose. Il a confirmé  à tout le monde son statut de futur « rookie of the year ». Il a juste marqué l’histoire en devenant le 1er rookie de l’histoire de la NBA à avoir plus de 35 points et 10 assists lors de son 1er match de playoffs.

Une chose est sûre, c’est qu’il a marqué les esprits à Boston; il a mis 36 points et distribué 11 passes décisives et permis à son équipe d’arracher la victoire aux prolongations 105-103.

Côté Boston, Ray Allen n’a eu qu’un seul tir réussi sur 12 tentatives. Rajon Rondo (29points) a essayé de tenir la barre, mais c’était insuffisant contre ces Bulls qui se sont battus toute la soirée.

Brandon Roy et Ben Gordon nommés joueurs de la semaine

roy.jpg

Pour la dernière semaine de la saison régulière, les ailiers Brandon Roy de Portland et Ben Gordon de Chicago ont été les meilleurs joueurs de la semaine qui s’est achevée le 12 avril.

A l’Ouest, c’est Brandon Roy qui a été au dessus du lot. Il a permis aux Trail Blazers de remporter toutes leurs 4 rencontres de la semaine, dont une victoire à San Antonio, et une autre chez eux contre les 1ers de la conférence Ouest (Lakers).

Roy a eu une moyenne de plus de 22 points et 5 assists sur la semaine, et grâce à lui, Portland est actuellement 3ème ex aequo à l’Ouest avec 52 victoires et 28 défaites. La dernière fois que cette équipe a atteint les 52 victoires, c’était il y a 10 ans.

 

bengordon.jpg

A l’Est, c’est Ben Gordon qui a été à l’honneur. Il a eu plus de 26 points de moyenne durant cette semaine, dont un 39 points contre les Charlotte Bobcats samedi. Les Bulls ont gagné 3 de leurs 4 rencontres de la semaine, et sont remontés à la 6 ème place au classement.

Depuis que les Bulls ont été remodelés, ils jouent de mieux en mieux, et surtout possèdent de nombreuses options en attaque (John Salmon, Kirk Hinrich, Brad Miller…), ce qui a peut être un peu déchargé Ben Gordon, qui se libère de plus en plus.

Avec la victoire sur Detroit, les Bulls envoient les Pistons au suicide

derrickrose.jpg

Detroit avait besoin de gagner hier soir, pour ne pas être scotchée à la 8ème place à l’Est. Et Chicago, qui est passée de la 7ème à la 6ème place avec cette victoire, ne pouvait pas non plus se permettre de finir à la dernière place qualificative des Playoffs.

Le but des ces équipes est tout simplement d’éviter Cleveland au 1er tour des Playoffs, ce qui, logiquement voudrait dire, une fin de saison au 1er tour.

Et pourtant, les Pistons menaient de 6 points en début du 4ème quart temps, mais les Bulls, grâce à leur meneur rookie Derrick Rose (24 points, 5 rebonds et 8 assists), ont réussi à remonter au score et finalement s’imposer 91-88.

Les Pistons pourront déjà commencer à organiser leurs vacances, car les Cavs se feront un plaisir de les y envoyer au plus vite.

 

3ème victoire consécutive des Bulls qui finissent en force la saison régulière

rose.jpg

Plus que 3 rencontres à disputer pour les Chicago Bulls qui sont maintenant  7ème à l’Est devant les Detroit Pistons. Mathématiquement, leur place pour les playoffs n’est pas assurée, car les Bobcats sont justement qu’à 3 victoires; mais on peut dès à présent confirmer que les Bulls n’iront pas encore en vacances.

Ils ont gagné hier soir contre les Philadelphie Sixers 113-99, en s’appuyant sur leur meneur rookie (futur rookie of the year) Derrick Rose. Il a marqué 16 points, et distribué 8 assists, et montre depuis quelques matchs, ses capacités de leader.Tyrus Thomas et Ben Gordon finissent meilleurs marqueurs du match avec 24 points tous les deux.

Ils risquent de tomber sur Boston lors du 1er tour des Playoffs, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’ils n’ont pas l’air inquiets.

Luol Deng incertain pour les Playoffs

deng.jpg

L’ailier anglais des Chicago Bulls, dont on espérait son retour de blessure (fracture de fatigue du tibia) avant les playoffs, aura finalement besoin de plus de temps pour revenir.

Luol Deng qui est absent depuis le 28 février, a déclaré récemment avoir voulu forcer un peu sur la rééducation de sa jambe, mais la douleur le handicapait toujours. Il devra cesser toute activité physique pour espérer jouer les playoffs.

D’un autre côté, les Bulls jouent très bien depuis l’arrivée de John Salmons de Sacramento. Avec les Bulls, Salmons a une moyenne de près de 20 points par match, alors que Deng tournait à 14 points.

Mais son retour ne pourrait faire que du bien  aux  Bulls  qui sont   presque sûrs de jouer les Playoffs et rencontreront soit Boston, soit Orlando au 1er tour.

12



Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64