Archive pour la Catégorie 'Detroit Pistons'

Playoffs 2009: Cleveland remporte sa 4ème victoire de suite et envoie les Pistons en Vacances

kj1.jpg

Comme prévu, les Cavaliers n’ont fait qu’une bouchée des Detroit Pistons. 4 rencontres seulement auront suffi à Lebron James et son équipe pour clore le dossier « Detroit ».

Encore une fois King James a été le meilleur sur le terrain; il a fini meilleur marqueur du match avec 36 points, meilleur rebondeur avec 13 rebonds et enfin meilleur passeur avec 8 passes décisives. Il a contribué ainsi largement à la victoire de son équipe 99-78.

La saison des Pistons s’achève donc sur une défaite à domicile de 21 points d’écart. Et des rumeurs commencent déjà à fuser, concernant le grand ménage que prépare Joe Dumars le président du club.

Cleveland est la seule équipe, pour le moment à être qualifiée pour le 2ème tour. Ils joueront soit contre Atlanta, soit contre Miami.

 

Playoffs 2009: Et de 3 pour Cleveland!

james2.jpg 

Même devant le public de Detroit, les Cavs n’ont pas failli à leur mission. Ils ont battu les Pistons 79 à 68, et sont maintenant à une victoire de remporter cette série.

Detroit a mieux joué que lors des deux rencontres précédentes à Cleveland. Ils ont même réussi à prendre l’avantage lors du 3 ème quart temps, mais Lebron James et compagnie n’ont pas baissé les bras et sont revenus au score avant de prendre l’avantage pour de bon dans le 4ème quart temps.

James était à une passe décisive d’un triple double avec 25 points, 11 rebonds et 9 assists, palliant ainsi le manque de productivité de Mo Williams (2 points) et de Delonte West (2 points).

Contrairement aux deux meneurs de jeu, Joe Smith a fait un excellent match, réalisant un double double (19 points et 10 rebonds en 19 min).

Le prochain match aura lieu ce dimanche, et à moins d’un miracle, Cleveland mettra probablement fin à cette série.

Playoffs 2009: Une 2ème victoire facile pour Cleveland

pc.jpg

Les Cavs ont encore prouvé qu’ils étaient bien au dessus des Pistons. Dès le début du match, ils ont commencé à construire leur avance, jusqu’à atteindre les 27 points d’avance en à la fin du 3ème quart temps.

Mais une fois les titulaires sortis, les remplaçants n’ont pas pu maintenir cette grosse avance qui s’est finalement stabilisée à 12 points quand James est revenu sur le parquet (score final 94-82).

La défense des Pistons sur Lebron James n’a pas trop fonctionné, car il a quand même marqué 29 points, et contrairement au 1er match, ses coéquipiers ont aussi scoré à l’image de Mo Williams (21 points) et de Delonte West (20 points).

Le prochain match se déroulera ce vendredi à Detroit. Et il s’agira maintenant pour les Pistons d’essayer au moins d’avoir une victoire, car c’est impossible qu’ils sortent vainqueurs de cette série.

Playoffs 2009: Les Cavs à l’image de Lebron, n’ont pas fait de détails contre Detroit

kj.jpg

Le moins que l’on puisse dire, c’est que les pronostics ont été respectés lors de ce match. Les cavaliers ont gagné à domicile contre les Pistons 102-84.

Et bien sûr, celui qui a été dominant, et qui a le plus fait mal à Detroit est Lebron James. Personne chez les Pistons, n’a pu défendre sur lui. Il leur a mis facilement 38 points (plus 7 assits et 8 rebonds) avec un pourcentage de réussite au tir de 65%. Mo Williams, Delonte West et Big Zi ont tous les trois marqués 12 points; le 2ème meilleur marqueur est le vétéran Joe Smith qui a mis 13 points en 19 min.

Detroit a réellement du souci à se faire, car même s’ils trouvent un moyen de freiner Lebron James lors des prochaines rencontres de la série, il y aura toujours Mo Williams (qui a été timide hier soir) ou Zydrunas Ilgauskas.

L’info du match fut la réactivation de Big Ben qui, malgré une tendinite a pu jouer une dizaine de minutes contre son ancienne équipe.

Avec la victoire sur Detroit, les Bulls envoient les Pistons au suicide

derrickrose.jpg

Detroit avait besoin de gagner hier soir, pour ne pas être scotchée à la 8ème place à l’Est. Et Chicago, qui est passée de la 7ème à la 6ème place avec cette victoire, ne pouvait pas non plus se permettre de finir à la dernière place qualificative des Playoffs.

Le but des ces équipes est tout simplement d’éviter Cleveland au 1er tour des Playoffs, ce qui, logiquement voudrait dire, une fin de saison au 1er tour.

Et pourtant, les Pistons menaient de 6 points en début du 4ème quart temps, mais les Bulls, grâce à leur meneur rookie Derrick Rose (24 points, 5 rebonds et 8 assists), ont réussi à remonter au score et finalement s’imposer 91-88.

Les Pistons pourront déjà commencer à organiser leurs vacances, car les Cavs se feront un plaisir de les y envoyer au plus vite.

 

Will Bynum: celui qui a poussé Iverson vers la sortie

wbynum.jpg

Si Allen Iverson a vu son temps de jeu se réduire considérablement quand il était remplaçant, c’est parce que Michael Curry, le coach des Pistons a préféré donner plus de temps de jeu à Will Bynum.

Michael Curry a d’abord préféré faire débuter Richard Hamilton et Rodney Stuckey, au détriment de A.I. Ensuite parmi les remplaçants, Will Bynum, qui s’était illustré lors des blessures de A.I et Rip, jouait plus et mieux que les autres.

Il  jouait l’année dernière en Israël, au Maccabi Tel Aviv, et avait une moyenne de 10 points part match. Il a marqué 32 points le 5 avril contre Charlotte, et en a mis encore 20 contre les Nets vendredi soir.

Il semblerait que la décision du coach soit juste, mais pour Allen Iverson, ce fût la goutte d’eau qui a fait déborder le vase.

Allen Iverson préfère arrêter sa saison pour soigner son dos

ai.jpg

Après avoir révélé publiquement son mécontentement quant à la situation qu’il vit actuellement à Detroit, on se doutait bien qu’il allait se passer quelque chose.

Rappelons que Allen Iverson, au retour de sa blessure au dos, a été mis remplaçant, puis a vu son temps de jeu diminuer drastiquement. Et le fait d’être considéré comme un joueur ordinaire, l’a beaucoup affecté ; Lui qui a été MVP en 2001, qui a été 2 fois meilleur marqueur de la NBA (en 2001 et 2002).

Il semblerait qu’avec Joe Dumars, le président des Detroit Pistons, ils ont trouvé un accord pour que les deux parties sortent dignes de cette affaire. On connait le caractère de A.I, et cette blessure au dos ne le handicape pas au point de ne plus pouvoir jouer de la saison. Mais c’était la meilleure sortie possible pour mettre fin au calvaire qu’il était entrain de vivre. L’équipe de Detroit est en pleine reconstruction, et Joe Dumars pense plutôt à l’espace salarial qui sera disponible l’année prochaine quand Rasheed Wallace et Allen Iverson partiront.

La question qui se pose maintenant, c’est quelle équipe est prête à l’accueillir l’année prochaine? et est ce que A.I a encore les moyens de faire oublier cette terrible saison qu’il a vécu? Seul « The Answer » détient la réponse.

Iverson pense à arrêter sa carrière

aiverson576.jpg

C’est triste mais la plus grosse star de la NBA pense sérieusement à arrêter de jouer au basketball. A 33 ans, et bientôt 34, Allen Iverson a accepté son rôle de remplaçant mais n’est pas du tout content du temps de jeu qu’on lui accorde.

Il n’a pas hésité à le faire savoir haut et fort, et a même précisé que s’il devait subir cela l’année prochaine, il préférerait plutôt mettre un terme à sa carrière.

Sur ses trois derniers matchs en tant que remplaçant, il a joué moins de 20 min en moyenne, et n’a marqué que 4 points lors du dernier avec un pourcentage de 1 sur 8.

« Je ne suis pas habitué à jouer dans ces conditions, et je suis physiquement et mentalement atteint » a t-il déclaré après le match.

Espérons qu’il trouve une équipe qui acceptera de le mettre dans le 5 pour l’année prochaine.

Premier match de Allen Iverson en tant que remplaçant

ai.jpg 

A bientôt 34 ans, Allen Iverson, qui revenait d’une blessure du dos, a débuté pour la 1ère fois de toute sa longue carrière, sur le banc. Avant la recontre, il a déclaré qu’il ferait le nécessaire pour que l’équipe gagne, et du moment qu’il joue, il n’y aura aucun souci par rapport à la décision du coach.

Et l’ironie du sort est que ça arrive au moment où il doit jouer contre son ancienne équipe ( Philadelphie Sixers).

N’ayant pas encore retrouvé ses jambes (il a raté 16 matchs), son coach ne l’a laissé sur le terrain que 20 min. Il marquera 8 points et aura parfaitement rempli sa mission dans la victoire de son équipe (101-97), pour quelqu’un qui revient de blessure.

Malgré les critiques négatives à son égard, il faudrait reconnaître que c’est un joueur de légende, car à 34 ans, pas beaucoup de joueurs NBA, ne seraient capables de produire comme il fait. Et n’oublions pas aussi qu’il en a fait (et continue toujours) rêver plus d’un, quand il est arrivé en 1997 avec son cross-over ( demander à sa majesté Michael Jordan) et sa détente qui rendaient son jeu spectaculaire.

Grosse Victoire de Detroit sur Orlando grâce à Rip Hamilton

rip14.jpg

Encore un autre test que l’équipe de Detroit vient de réussir. Depuis le retour de Hamilton dans le 5, les Pistons gagnent contre les 1ères équipes à l’Est. Après Boston (2ème) la semaine dernière, ils se sont payés la 3ème équipe de la conférence Est.

Richard Hamilton a été énorme; il a d’ailleurs réalisé son record de carrière en nombre de passes décisives avec 14 assists. Il finit avec 29 points et aide Detroit à s’imposer 98-94.

A noter une bonne performance de Mc Dyess avec 13 points et 18 rebonds, et aussi une bonne défense de Kwame Brown qui a remplacé Wallace ( blessé dans le 1er quart temps).

 

12



Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64