Archive pour la Catégorie 'Philadelphia Sixers'

Playoffs 2009: Orlando élimine les Sixers sans Dwight Howard

lewis.jpg

Sans « Superman », suspendu à cause d’un coup de coude sur Samuel Dalembert lors du 5ème match, les Magics ont éliminé les Sixers avec une victoire de 25 points (114-89).

Rashard Lewis (29 points et 7 rebonds), Rafer Alston (21points et 10 assists), JJ Reddick (15 points) et Mickaël Pietrus (14 points) ont été les acteurs majeurs de cette victoire.

Andre Miller, le meneur de Philadelphie a déclaré après le match que sans Dwight Howard, les Magics étaient beaucoup plus forts car ils jouaient beaucoup plus rapidement.

Toujours est-il que Orlando se qualifie pour le 2ème tour, et devra jouer contre Boston ou Chicago. Et cette fois ci, Dwight Howard sera bien là.

Playoffs 2009: Orlando égalise à 2 victoires partout

ht.jpg

Superman et les siens étaient condamnés à gagner leur 4ème match, pour éviter de se mettre la pression à domicile. Ce fut chose faite, mais encore une fois les sixers ne se sont pas laissés dominer, et se sont inclinés que de 3 points (84-81).

Dwight Howard a, comme depuis le début de cette série, été excellent: 18 points, 18 rebonds et 3 contres. Mais l’autre bonne nouvelle pour les fans de Orlando, c’est le réveil de Hedo Turkoglu. Il a enfin fait un match correct en marquant 17 points avec un 8 sur 11 au tir, dont le 3 point décisif à 1 seconde de la fin alors que le match était de 81 partout.

Orlando qui a fini 3ème à l’Est à la fin de la saison régulière, n’a toujours pas confirmé son statut de favori. Les Sixers sentent bien qu’il est possible de faire un hold up, et ne se gêneront pas pour saisir l’occasion.

Playoffs 2009: Philly prend l’avantage sur Orlando

ai3.jpg

Encore un match qui s’est décidé à 2 secondes de la fin entre les Magics et les Sixers. Et encore une fois, les Sixers qui s’en sortent avec une petite victoire (96-94), grâce à Thaddeus Young qui réussit à mettre un panier décisif malgré la présence de Dwight Howard dans la raquette.

Orlando s’est laissée dominer dès le début du match; Ils ont été victimes de Andre Iguodala (29 points) et de Andre Miller (24 points et 7 assists), qui ont contrôlé l’attaque des Sixers tout au long du match.

Dwight Howard a quand même fait un très bon match (36 points); et il devra récidiver cette performance dimanche pour éviter une 3ème défaite qui compliquerait sérieusement les choses pour Orlando.

Playoffs 2009: Orlando gagne sans convaincre

clee.jpg

Les Magics ont pu sauver les meubles hier, et éviter une 2ème défaite à domicile contre les Sixers. Mais une fois de plus, Orlando n’a pas pu maintenir son avance de 18 points, et s’est fait rattraper dans le 4ème quart temps.

Sans Dwight Howart (11 points et 10 rebonds) sorti à 3 min de la fin, à cause de ses 6 fautes, les Magics ont su tenir grâce à leur rookie Courtney Lee qui a fini meilleur marqueur des Magics avec 24 points, permettant à son équipe de s’imposer de 9 points (96-87).

Les Sixers, à l’image de leur meneur de jeu Andre Miller (30 points), n’ont pas baissé les bras et sont même revenus jusqu’à 5 points d’écart dans le 4ème quart temps.

Orlando aura réellement du souci à se faire à Philly, lors des 2 prochaines rencontres, car les Sixers ont montré qu’ils avaient les moyens de gagner cette série.

Playoffs 2009: Orlando laisse échapper une victoire qui s’annonçait facile contre Philadelphie

ai1.jpg

Et en voilà une autre surprise; les Magics (3ème) qui  se font battre par les Sixers (6ème) 100 à 98. Et pourtant, tout avait très bien commencé pour Orlando qui a mené au score pendant presque toute la rencontre.

Mais c’est à partir du 3ème quart temps que les sixers ont commencé à faire leur come back, remontant un déficit de 18 points. Et à 3 secondes de la fin, alors que le score était de 98 partout, Andre Iguodala prend les choses en main et met un jump shoot assassin sur Hedo Turkoglu.

Malgré la défaite des Magics, Dwight Howard a encore été énorme (31 points et 16 rebonds). Mais personne d’autres à part Courtney Lee (18 points), n’a pu le soutenir offensivement.

Philadelphie n’espérait pas mieux qu’une victoire à l’extérieur, pour remettre les pendules à zero quant à l’avantage du terrain.

L’homme du match est Iguodala  avec 20 points, soutenu par Lou Williams (18 points) et Andre Miller (15 points).

Le 3 point de Andre Iguodala au Buzzer enterre les Lakers

andreiguodala.jpg

Hier soir, les Los Angeles Lakers ont laissé filé une victoire qui semblait être acquise contre les Sixers de Philadelphie. Ils menaient de 11 points dans le 1er quart temps, avant de se faire rattraper. Dans le 4ème quart temps aussi, ils avaient une avance de 14 points, et ont laissé les Sixers recoller au score.

Kobe, à 6 secondes de la fin, alors que le score était à égalité, donne l’avantage aux siens 93-91 par un Jump Shot. Mais cet espoir fut de courte durée, car Andre Iguodola met le 3 point victorieux pour les Sixers.

Cette défaite des Lakers a créé une mini-polémique, car deux jours avant Phil Jackson critiquait ses joueurs par rapport au fait qu’ils avaient  perdu  leur   « killer instinct » de début de saison. Ce que bien sûr les joueurs ont réfuté. Mais hier soir ils ont  prouvé que Mister Zen avait raison, car les Lakers n’arrivent plus à gérer leur avance, et se laisse toujours rattraper au score (contre Dallas c’était pareil).

Les hommes du match: Les Sixers Andre Iguodala (25 points) et Lou Williams (18 points et 6 assists).




Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64