Archive pour la Catégorie 'San Antonio Spurs'

Richard Jefferson transféré à San Antonio

rj.jpg

Les Spurs ont frappé fort en envoyant Bruce Bowen, Kurt Thomas et Fabricio Oberto à Milwaukee en échange de Richard Jefferson.

San Antonio a rajeuni son équipe car Bruce Bowen va sur ses 39 ans, Kurt Thomas en aura bientôt 38 et Fabricio Oberto aura 35 ans la saison prochaine. C’est vrai que Jefferson n’est plus tout jeune (29 ans), mais ça fait une grosse différence quand même.

Ils ont aussi opté pour quelqu’un qui n’est pas souvent blessé (il n’a raté aucun match lors des 2 dernières saisons), qui sait scorer (il tournait à plus de 19 points par match cette saison), et surtout qui pourra épauler leur Big 3 (Gino, Timmy et TP).

Les 2 parties sortent gagnantes de ce transfert, car Richard Jefferson pourra enfin jouer dans une équipe qui pourra aller loin en playoffs (après les Nets avec J-Kidd) et San Antonio pourra aussi compter sur les 17 points par match de carrière de RJ.

Playoffs 2009: Malgré les 43 points de Tony Parker, San Antonio s’incline encore à Dallas

howard.jpg

Dallas a pris une sérieuse avance sur cette série contre San Antonio. Ils ont gagné hier soir leur 3ème match 99 à 90, et sont seulement à une victoire d’en finir avec les Spurs.

Et pourtant San Antonio a été solide, s’appuyant encore sur son français Tony Parker qui a d’ailleurs battu un record en marquant 31 points en 1ère mi-temps. Tim Duncan aussi a été productif; il a mis 25 points pour 10 rebonds; mais les Mavs avaient plus d’arguments offensivement, à l’image de Josh Howard qui a fini avec 28 points.

C’est la 3ème défaite de San Antonio, qui est maintenant dos au mur et n’a plus droit à un faux pas. Par contre Dallas, cherchera à tous les coups de remporter ce 5ème match chez les Spurs pour mette fin à cette série, et bénéficier des quelques jours de repos.

Playoffs 2009: Mauvaise soirée pour TP9 et les Spurs qui perdent de 21 points

sa.jpg

Les Dallas Mavericks ont pris l’avantage de la série en gagnant hier soir le 3ème match de la série 88-67. En plus des 21 points d’écart, les Mavs ont maintenu les Spurs à 67 points (le score le plus bas de l’histoire des Spurs en Playoffs).

Dallas a juste mieux défendu que lors du 2ème match, spécialement sur Tony Parker qui leur avait mis 38 points. Ils ont non seulement réussi à le limiter à 12 points, mais ont aussi réussi à stopper Tim Duncan (4 points).

Offensivement, c’est Dirk Nowitzki et Josh Howard qui ont été les meilleurs marqueurs du match, avec respectivement 20 et 17 points.

Dallas mène la série (2-1), et pourra encore compter sur le soutien de son public pour remporter ce 4ème match samedi.

Playoffs 2009: San Antonio égalise grâce à un grand Tony Parker

tp1.jpg

La série est relancée entre San Antonio et Dallas. Après la défaite à domicile lors du 1er match, les Spurs ont réagi par une victoire de 21 points d’écart (105-84). Et c’est en grande partie, l’oeuvre de leur meneur français Tony Parker.

Dès le début du match, Parker a annoncé la couleur, en mettant 19 points dans le 1er quart temps. Il repart au vestiaire avec 27 points au compteur, permettant à son équipe de mener de 11 points.

En 2ème mi-temps, il rajoute 11 points, et finit meilleur scoreur du match avec 38 points (et 8 assists). Les Mavs, qui savaient que Tony Parker pouvait exploser à tout moment, n’ont pas trouvé la solution pour le contrer. Déclaration de Jason Terry après le match : « 4 différents défenseurs sur lui n’ont pas suffi à le freiner »

Prochain rendez vous pour ces deux équipes, Jeudi prochain à Dallas

Playoffs 2009: Les Dallas Mavericks s’imposent à San Antonio

tp.jpg 

La 2ème surprise des Playoffs (après les Bulls) est la victoire de Dallas chez les Spurs. San Antonio qui, en 1ère mi-temps  menait de plus de 10 points au score, s’est finalement inclinée à domicile 105-97.

Pour freiner Tony Parker en 2ème mi-temps (qui a quand même marqué 24 points), les Mavs lui ont collé leur petit meneur de jeu JJ-Barea en défense. Sa vivacité a gêné TP, qui s’est littéralement éteint en 2ème période.

Malgré un bon match de Tim Duncan (27 points et 9 rebonds), les Spurs ont payé la faiblesse de leur banc. Leurs remplaçants n’ont marqué que 3 points en 2ème mi-temps, alors que chez les Mavs, Jason Terry (12 points), Brandon Bass (14 points) et JJ Barea (13 points) ont été ceux qui ont remis les titulaires sur les rails quand ils étaient menés au score.

Dallas avait pour optique de remporter un des 2 premiers matchs joués à San Antonio, pour pouvoir tranquillement s’imposer à domicile. Pour l’instant, leur plan fonctionne parfaitement, mais les Spurs ont plus d’expérience en playoffs, et pourront certainement reprendre l’avantage.

Saison terminée pour Manu Ginobili

gino.jpg

L’argentin des San Antonio Spurs, qui a été récemment inclus dans le 5 de départ, ne pourra malheureusement pas finir la saison.

Lors de la défaite à Cleveland, dimanche, il a senti une raideur au niveau de la cheville droite. Et après une IRM, les résultats ont révélé une fracture de fatigue au niveau du péroné.

Déjà diminués par le fait que Tim Duncan ne soit pas à 100% (genou), les Spurs vont devoir compter que sur leur meneur français pour espérer aller loin aux playoffs.

Manu Ginobili fait maintenant parti du 5 de départ

manu.jpg

Greg Popovich, a fait jouer le gaucher argentin, dans le 5 de départ lors des deux derniers matches de San Antonio. L’ancien meilleur 6ème homme, plus talentueux et plus efficace que beaucoup de starters NBA, avait pourtant très bien accepté son rôle de remplaçant de luxe.

Mais voilà qu’à quelques jours des Playoffs, il débute dans le 5. Le coach des Spurs a comme plan, de faire jouer ses 3 meilleurs joueurs ensemble lors des playoffs.

« L’époque où Manu était remplaçant a fait son temps, et je veux mes trois meilleurs joueurs ensembles sur le parquet » a t-il déclaré. Espérons que ça fasse son effet pour les playoffs.

Tony Parker et Dwight Howard nommés joueurs de la semaine

parker.jpg

Sur les matchs joués du lundi 23 au dimanche 29 mars, la NBA a nommé le français Tony Parker et Dwight Howard comme meilleurs joueurs, respectivement à l’Ouest et à l’Est.

TP9 a eu une moyenne de 27,5 points et 8,3 assists sur les 4 matchs joués de la semaine. Il permet son équipe d’obtenir 3 victoires sur 4, dont une excellente prestation le 26 mars contre Atlanta (42 points et 10 assists). Il marque également son 10 000ème point dimanche à New Orléans et devient ainsi le 4ème joueur de l’histoire des Spurs à franchir le cap des 10000.

dhoward.jpg

A l’Est, « Superman » a permis à son équipe de gagner toutes leurs 3 rencontres. Il a une moyenne de 23,7 points, 14,3 rebonds, et 3,3 contres sur ces 3 matchs.

Il est le seul à être leader sur ces stats (rebonds et contres) comme Shaquille O’neal, quelques années plutôt. Il tourne à plus de 13 rebonds et à presque 3 contres par match sur toute la saison.

Le Français Tony Parker affole les Stats: 42 points et 10 assists dans la victoire à Atlanta

tp1.jpg

Il était juste trop fort! Avec l’absence de Tim Duncan, ménagé par le coach Greg Popovich, et le retour de blessure timide de Manu Ginobili (2 points en 14 minutes), le français a encore pris les rênes de l’équipe; et de quelle manière.

Il a été, on ne peut plus efficace, en mettant 18 de ses 25 tirs, réalissant ainsi un pourcentage de 72% de réussite. Ce qui est quasiment impossible de nos jours pour un meneur de jeu; et à la grande surprise de tout le monde, il a mis beaucoup de jumpshoots (son point faible).

Le plus étonnant c’est que Tony Parker a réalisé tout cela avec une facilité déconcertante, jouant avec sa légendaire fausse nonchalance. Il dépose ainsi 42 points sur Atlanta et distribue 10 passes décisives, pour une victoire facile des Spurs 102-92.

C’est le meilleur Slasher de la NBA ( jouer en pénétration à travers la défense) et s’il continue à être adroit au tir à mi-distance, on entendra plus parler de CP3, mais de TP9.

San Antonio évite de justesse une 3ème défaite consécutive grâce à Tony Parker

tonyparker8.jpg

C’était vraiment limite hier soir, mais les Spurs sont quand même arrivés à s’imposer d’un seul petit point contre les Warriors de  Golden State.

Rappelons que les Spurs avaient perdu leurs 2 derniers matchs dans les dernières secondes contre Boston et contre Houston. Mais hier, ils ont su maîtriser la fin de la rencontre et gagner 107-106.

Malgré le dernier Jumpshoot de Roger Mason Jr. à quelques secondes de la fin, qui leur a donné leur avance d’un point, c’est plutôt le meneur français qui a tenu la baraque durant toute la rencontre. Il ajoute encore un autre double-double à son palmarès avec 30 points et 10 passes décisives, et surtout évite une autre défaite à son équipe qui a du mal en ce moment.

 

12



Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64