Archive pour la Catégorie 'Tony Parker'

Playoffs 2009: San Antonio égalise grâce à un grand Tony Parker

tp1.jpg

La série est relancée entre San Antonio et Dallas. Après la défaite à domicile lors du 1er match, les Spurs ont réagi par une victoire de 21 points d’écart (105-84). Et c’est en grande partie, l’oeuvre de leur meneur français Tony Parker.

Dès le début du match, Parker a annoncé la couleur, en mettant 19 points dans le 1er quart temps. Il repart au vestiaire avec 27 points au compteur, permettant à son équipe de mener de 11 points.

En 2ème mi-temps, il rajoute 11 points, et finit meilleur scoreur du match avec 38 points (et 8 assists). Les Mavs, qui savaient que Tony Parker pouvait exploser à tout moment, n’ont pas trouvé la solution pour le contrer. Déclaration de Jason Terry après le match : « 4 différents défenseurs sur lui n’ont pas suffi à le freiner »

Prochain rendez vous pour ces deux équipes, Jeudi prochain à Dallas

Tony Parker et Dwight Howard nommés joueurs de la semaine

parker.jpg

Sur les matchs joués du lundi 23 au dimanche 29 mars, la NBA a nommé le français Tony Parker et Dwight Howard comme meilleurs joueurs, respectivement à l’Ouest et à l’Est.

TP9 a eu une moyenne de 27,5 points et 8,3 assists sur les 4 matchs joués de la semaine. Il permet son équipe d’obtenir 3 victoires sur 4, dont une excellente prestation le 26 mars contre Atlanta (42 points et 10 assists). Il marque également son 10 000ème point dimanche à New Orléans et devient ainsi le 4ème joueur de l’histoire des Spurs à franchir le cap des 10000.

dhoward.jpg

A l’Est, « Superman » a permis à son équipe de gagner toutes leurs 3 rencontres. Il a une moyenne de 23,7 points, 14,3 rebonds, et 3,3 contres sur ces 3 matchs.

Il est le seul à être leader sur ces stats (rebonds et contres) comme Shaquille O’neal, quelques années plutôt. Il tourne à plus de 13 rebonds et à presque 3 contres par match sur toute la saison.

Le Français Tony Parker affole les Stats: 42 points et 10 assists dans la victoire à Atlanta

tp1.jpg

Il était juste trop fort! Avec l’absence de Tim Duncan, ménagé par le coach Greg Popovich, et le retour de blessure timide de Manu Ginobili (2 points en 14 minutes), le français a encore pris les rênes de l’équipe; et de quelle manière.

Il a été, on ne peut plus efficace, en mettant 18 de ses 25 tirs, réalissant ainsi un pourcentage de 72% de réussite. Ce qui est quasiment impossible de nos jours pour un meneur de jeu; et à la grande surprise de tout le monde, il a mis beaucoup de jumpshoots (son point faible).

Le plus étonnant c’est que Tony Parker a réalisé tout cela avec une facilité déconcertante, jouant avec sa légendaire fausse nonchalance. Il dépose ainsi 42 points sur Atlanta et distribue 10 passes décisives, pour une victoire facile des Spurs 102-92.

C’est le meilleur Slasher de la NBA ( jouer en pénétration à travers la défense) et s’il continue à être adroit au tir à mi-distance, on entendra plus parler de CP3, mais de TP9.

San Antonio évite de justesse une 3ème défaite consécutive grâce à Tony Parker

tonyparker8.jpg

C’était vraiment limite hier soir, mais les Spurs sont quand même arrivés à s’imposer d’un seul petit point contre les Warriors de  Golden State.

Rappelons que les Spurs avaient perdu leurs 2 derniers matchs dans les dernières secondes contre Boston et contre Houston. Mais hier, ils ont su maîtriser la fin de la rencontre et gagner 107-106.

Malgré le dernier Jumpshoot de Roger Mason Jr. à quelques secondes de la fin, qui leur a donné leur avance d’un point, c’est plutôt le meneur français qui a tenu la baraque durant toute la rencontre. Il ajoute encore un autre double-double à son palmarès avec 30 points et 10 passes décisives, et surtout évite une autre défaite à son équipe qui a du mal en ce moment.

 

Les 22 points et 12 assists de Tony Parker n’auront pas suffi contre les Rockets

luisscola.jpg

Les Spurs de San Antonio ont encore perdu chez eux, malgré un très bon match de leur meneur français. Face à Houston, l’enjeu était de taille car c’était un duel entre les 2 meilleures équipes à l’Ouest hormis Los Angeles. La victoire des Rockets a relégué les Spurs à la 3 ème place qu’ils occupaient depuis plusieurs semaines.

Tony Parker a été étincelant comme lors de la confrontation contre Boston il y a 2 jours; et malgré un match correct de Tim Duncan (23 points), San Antonio n’a pas réussi à se défaire des Houston Rockets. Ils perdent de 2 points (87-85) et laissent filer ainsi leur 2 ème place au profit des Rockets.

L’homme du match est l’argentin Luis Scola qui marque 19 points et prend 17 rebonds; il donne la victoire à son équipe grâce à un panier décisif à 11 secondes de la fin.

Défaite des Spurs à Oklahoma lors du 1000ème Match de Greg Popovich

gp.jpg

C’est la 2ème défaite consécutive des Spurs, et celle-ci , contre les Thunders qui sont déjà sûrs de ne pas jouer les playoffs, était pour le moins embarrassante.

Dans les 10 premières minutes, Les Spurs contrôlent rapidement la rencontre, et menaient même de 17 points tard dans le jeu. Mais les Thunders, à l’image de Kevin Durant (25 points) recollent au score, et finissent par battre les Spurs 78-76.

Dans les dernières secondes, Tony Parker ( 28 points ) a eu par 2 fois la chance d’égaliser, voire même de remporter la rencontre, mais ses 2 tirs ne rentrent pas. Ce sera tout de même une soirée à se rappeler pour Greg Popovich, car c’était son 1000 ème match sur le banc des Spurs.

Tony parker 26 points et 10 passes décisives

tp.jpg

Encore une fois de plus, le meneur français s’est encore illustré lors de la victoire de son équipe contre les Los Angeles Clippers 106-78.

Avec le retour de Tim Duncan dans le line-up, il n’a pas eu à se surpasser. A part Roger Mason,  tous les autres du 5 de départ marquent au moins 14 points.

Parfait aux lancers-francs (6 sur 6), il maintient son équipe juste derrière les Lakers avec 40 victoires et 19 défaites.

Encore un gros match de Tony Parker: 39 points et 9 assists

tp2.jpg
Après ses 37 points contre Dallas Mardi soir (voir article), TP a encore déposé un 39 points contre les Blazers de Portland.Nicolas batum a dû apprécier intérieurement.
Toujours sans Tim Duncan, et Manu Ginobili, le meneur français a la confiance de Greg Popovich pour mener les offensives. On savait tous qu’il était le plus rapide à l’Ouest, avec ses « drives » vers le panier, mais ce qui le rend sensationnel, c’est son shoot à mi-distance qu’il a vraiment amélioré.

Malgré les nombreuses blessures cette année pour les Spurs, ils sont quand même 2ème de la conférence Ouest, grâce notamment à un coach talentueux, mais surtout à leur Big 3 dont TP9.

Tony Parker marque 37 points et distribue 12 assists contre Dallas

tp9.jpg

Le meneur français a pris les choses en main hier soir, en l’absence de Tim Duncan ( genou droit douloureux) et de Manu Ginobili ( indisponible pour 2 semaines à cause de sa cheville).

Il a marqué, fait marquer, et a surtout mené son équipe vers une 3ème victoire consécutive. Et l’équipe qui en a fait les frais, c’est sa rivale de l’Ouest: les Dallas Maverick, qui s’inclinent 76 à 93 contre les Spurs.

Inutile dire qu’il a presque ridiculisé Jason Kidd qui non seulement n’a pas pu l’arrêter, mais n’a pu scoré que 2 points et distribué 4 passes décisives.

Tony Parker et David Lee: Joueurs de la semaine

tp.jpgdavidlee1.jpg

Lors des 3 rencontres de la dernière semaine de Janvier, le français a marqué 25 points et distribué 6 assists par match, et a aidé son équipe à gagner tous ces 3 matchs. C’est la 1ère fois cette saison, qu’il est nommé joueur de la semaine de la conférence Ouest.

A la conférence Est, c’est  le joueur des New York Knicks qui a été nommé joueur de la semaine. David Lee est le 2ème joueur NBA a avoir le plus de double-double (en points et rebonds) derrière Dwight Howard. Grâce à ses performances (19 points et 15 rebonds), il a aidé les Knicks a gagner leurs 3 matchs de la semaine

 




Mes Loisirs, mes Passions ! |
étu'ride?! 2 ème édition |
robin95judo |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | sportvitre
| amahrouch
| VTT SALIES 64